1256.jpg

OPEN TALK: YEO

Yeo est un musicien malaisien-australien vivant à Melbourne, qui écrit et produit ses propres chansons. Avec des intonations pop et R&B, son style reste doux aux oreilles.

Jeune prodige, Yeo joue de la musique depuis son enfance. «Quand j'avais cinq ans, je voulais jouer du piano, donc ma mère m'a acheté un petit clavier. Elle m'a promis que si je m'entraînais dur, je pourrais avoir un piano un jour. J'ai fait de mon mieux et quand j'ai eu sept ans, mes parents m'ont acheté un piano droit! Je ne savais pas quel genre de carrière je voulais avant de réaliser au lycée que j'étais mauvais dans tout sauf pour la musique. Alors me voici maintenant, toujours en train de faire de la musique. »

Influencé par la culture alternative R&B et DIY, l'univers de Yeo est unique et d'une douceur absolue. Il a ensuite expliqué comment il définit sa musique, et par qui il est le plus influencé: «Je définirais ma musique comme un mélange de pop et de R&B alternatif. Il y a aussi des sons électroniques expérimentaux. Quand j'ai créé Recovery Channel, j'écoutais beaucoup de Bryson Tiller, SZA, Joji, Whitney Houston et Kehlani. J'essaie cependant de m'en tenir à mon propre style. Il n'y a pas de casquette sur cet album ».


Ce qui nous amène à dire que Yeo a du bon goût et cela se voit dans ses productions.

Récemment, il a sorti son nouvel album «Recovery Channel» et a confié à MIA comment est né ce nouveau projet: «Au cours des deux dernières années, j'ai fait un gros effort pour me remettre de revers physiques, mentaux et émotionnels. J'ai écrit cet album sur la mort en famille, le racisme, l'amour, les erreurs et le laisser-aller. Parfois, j'ai été blessé par d'autres et parfois je me suis blessé. Voici la documentation de mon voyage. »

«Recovery Channel» , ce nom invite à la détente, en prenant du temps pour soi et en soignant nos maux quotidiens. Si vous avez eu une mauvaise journée, vous aurez probablement envie de rentrer chez vous, les écouteurs allumés, et de vous déconnecter de la réalité, et c'est pour ça que Yeo est là: «Oui, votre description est parfaite! C'est exactement la raison pour laquelle je l'ai appelé Recovery Channel - pour que les gens écoutent, se détendent et réparent. Je veux partager mes expériences et mes émotions pour aider les gens à se sentir mieux dans leur vie. Ce n'est pas un album de fête, c'est un album cool avec une histoire subtile et quelques belles surprises. »

Sorti en premier sur MIA, le clip de «Six Years» semble parler d'une relation amoureuse. Yeo a confié qu'il y avait en fait deux sens derrière ce titre: «Cette chanson a un double sens. Tout d'abord, c'est une histoire sur le fait que j'ai passé du temps avec une ex-petite amie à l'étranger après ne l'avoir pas vue pendant six ans, et notre chimie est instantanément revenue. C'était très surprenant et dramatique, mais aussi très amusant. Deuxièmement, il s'agit de la façon dont je me lasse parfois de la musique, mais j'en retombe toujours amoureux lorsque ma vie personnelle se transforme en feu de poubelle. »


 

 

AMANDA

Créatrice, Chef d'équipe, responsable des relations publiques et rédactrice

MANON

Editrice en chef, traductrice

TIFFANY

Editrice, traductrice